Publicité

Article

Facebook, Twitter, Foursquare: ne partagez surtout pas ces 4 infos

Baptiste Brassart

Publié

Certaines informations n’ont rien à faire sur les places publiques que sont Facebook, Twitter ou encore Foursquare. Voici 4 statuts que vous ne devriez jamais partager sur vos réseaux sociaux préférés.

Tout n’est pas bon à partager. Faisons tout d’abord un point sur les règles de confidentialité de ces géants du web.

Facebook, Twitter, Foursquare: ne partagez surtout pas ces 4 infos

Sur Facebook, même si de nombreux utilisateurs laissent leur profil en accès libre, il est possible de garder la main sur tout ce que vous publiez en passant par les paramètres de confidentialité. Sur Foursquare, c’est à vous de déterminer si vous préférez partager votre check-in uniquement avec vos amis ou avec l’ensemble de la communauté. Enfin, sur Twitter, tout est public à l’exception des messages privés que peuvent s’envoyer 2 membres interconnectés.

Voici tout de suite 4 statuts et informations que vous ne devriez jamais, au grand jamais, partager de manière publique sur internet.

“Encore 2 mois de vacances en Indonésie, le bonheur absolu!”

Lorsque vous partez en vacances pendant de longues semaines, choisissez bien ce que vous voulez partager et comment. Un tweet public n’est peut-être pas le meilleur moyen de partager ces informations avec vos amis. En contrôlant la géolocalisation de vos tweets ou plus simplement votre compte Foursquare, des personnes mal intentionnées pourraient bien se décider à vous rendre une visite impromptue à votre domicile pendant votre absence.

Indonésie Twitter

Par le passé, certains sites comme PleaseRobMe.com ont tenté d’alerter l’opinion publique sur ce sujet.

Dans la même veine, n’oubliez pas que si vous êtes en arrêt de travail pour cause de maladie, vous pouvez être contrôlé à tout moment à votre domicile. Évitez donc le selfie à la plage; cela pourrait attiser la jalousie de vos collègues…

Attention aux contenus tendancieux

OMG Miley Cyrus incontrôlable ou encore Britney Spears comme vous l’avez jamais vue: avez-vous déjà remarqué que certains de vos amis postent sur leur mur Facebook des vidéos qu’ils n’ont pas lieu de partager?

Rihanna video

La supercherie a bien entendu été découverte depuis longtemps. Il s’agit la plupart du temps de contenus hébergés sur des sites aux noms imprononçables. Comment ces clips se retrouvent-ils sur le mur de vos amis? Parce que les créateurs de la vidéo ont placé un bouton J’aime sous le bouton Lecture. De nombreuses personnes se font encore prendre au jeu…

De même, n’oubliez pas que, bien que la pratique n’ait rien d’officiel, les recruteurs n’hésitent pas à scruter votre profil Facebook et Twitter avant de vous recevoir en entretien. L’idée n’est pas d’avoir un Facebook complètement aseptisé – le réseau social reste un espace d’expression – mais il est peut-être bon de ne pas liker n’importe quelle publication ou groupe.

Dressing up as an apple and chasing fat people

Ne jamais, au grand jamais, évoquer une clause de confidentialité sur Internet

Évoquer un contrat sur internet peut sembler assez anodin dans bien des cas mais, si cet accord comprend des clauses de confidentialité, rien ne doit filtrer sur les réseaux sociaux.

Un père de famille en a fait l’expérience en perdant 80.000 dollars. La clause de confidentialité stipulait qu’aucun membre de sa famille ne devait être au courant de l’affaire avant le jugement final. Manque de chance, sa fille n’a pas s’empêcher d’en parler sur Facebook…

Donner des noms d’oiseau à votre responsable direct ou aux clients

Si l’envie vous prend de passer vos nerfs sur votre responsable direct ou les clients, ne le faites surtout pas sur les réseaux sociaux. On ne compte plus les cas de personnes ayant été remerciées par leur entreprise suite à des propos outranciers tenus sur Facebook. On estime même qu’une partie non négligeable des licenciements serait due à des publications sur les réseaux sociaux.

Pour se prévenir contre toute mauvaise surprise, le plus simple reste encore de bien comprendre les paramètres de confidentialité de ces services pour en tirer le maximum. L’objectif n’est pas de se contenter d’une page Facebook ou d’un compte Twitter impersonnels, mais plutôt de vous présenter sous un jour favorable.

Suivez-moi sur Twitter @bbrassart

Soucieux de votre vie privée? Consultez notre guide Confidentialité sur Facebook : comment gérer sa visibilité sur les réseaux sociaux

Vous aimerez aussi